Nos chiffres clés

Exercice 2016 (en millions de F CFA)

Activités

  2015 2016 Variation 
Dépôts clientèle    206 124 318 797 54,7 %
Créances clientèle nettes 193 153  235 388 11,6 %
Nombre d’agences en fin d’exercice 33 42 27,3 %

Structure

  2015 2016 Variation 
Total bilan 361 877   521 726 44,2 %
Fonds propres (avant répartition) 26 279 29 330 11,6 %
Effectif en fin de periode 323 346 7,1 %
 

Solvabilité

  2015 2016 Variation 
Tier 1 22 457 24 228  
Tier 2 0 5248  
Risk Weighted Asset (RWA) 264 443  257 259  
Tier 1 + Tier 2 / RWA (%) 8,49 % 11,5 %  

Résultat

  2015 2016   Vari
ation 
Produit Net Bancaire 16 971 21 985 29,5 %
Frais généraux d’exploitation (y compris les amortissements) 10 298 11 245 4,0 %
RBE 6 673 10 739 74,2 %
Coût du risque en montant (*) 3 757 6 139 63,4 %
Résultat Net 2 079 4 051  
Coefficient d'exploitation (%) 60,7 51,2  
Coût du risque (%) 2,1 2,9  
Rentabilité des actifs (ROA %) 0,6 0,9  
Rentabilité des fonds propres (ROE %) 7,9 14,6  

(*) Y compris fonds pour risques bancaires généraux

Rapport d'activités

ETATS FINANCIERS 2016 BOA-SENEGAL

En dépit d’un effort important d’assainissement du portefeuille (+ 5 995 millions de F CFA de provisions) ayant conduit à multiplier en montant par 1,6 le coût du risque, et malgré un environnement concurrentiel rude, l’exercice 2016 de BANK OF AFRICA – SENEGAL (BOA-SENEGAL) reste marqué par une croissance des dépôts de la clientèle de 54,7 % et des crédits clientèles nets de 21,9 % : les encours de dépôts et de crédits s’établissent respectivement à 318 797 millions de F CFA et à 235 388 millions de F CFA.

Concernant les indicateurs clés, le Produit Net Bancaire (PNB), en accroissement annuel de 29,5 %, s’est établi à 21 985 millions de F CFA à fin décembre 2016.

Après imputation des charges de structure, le Résultat Brut d’Exploitation en hausse de 74,2 % par rapport à fin décembre 2015, se hisse à 10 739 millions de F CFA à l’issue de l’exercice 2016. Avec la maîtrise des charges d’exploitation qui n’ont progressé que de 4,0 % en glissement annuel couplée à la bonne progression du Produit Net Bancaire, le coefficient d’exploitation enregistre une nette amélioration de 12,5 points sur une année glissante et s’affiche à 51,2 % au 31 décembre 2016.